ERBM, le Geiq BTP recrute !

ERBM, le Geiq BTP recrute !

Le 7 mars 2017, l’Etat et les collectivités signaient l’Engagement pour le Renouveau du Bassin Minier (ERBM) pour accompagner la métamorphose de ce territoire.

L’ERBM réside dans une action exceptionnelle en faveur des logements miniers et, plus largement, du cadre de vie quotidien des habitants : les opérations d’aménagement, les mobilités, la transition écologique et énergétique et la rénovation de 23 000 logements sur 10 ans.

Fin octobre 2019, plus de 3300 logements étaient déjà réhabilités.

Afin d’accélérer le rythme de réhabilitation des logements, le Geiq BTP Hauts-de-France avec ses entreprises adhérentes et ses partenaires de formation, recrute, forme et embauche des femmes et des hommes sans qualification ou en reconversion pour devenir Charpentier, Électricien, Façadier, Maçon, Menuisier, Plaquiste, Peintre,… et rénover l’habitat des Cités minières.

Vous souhaitez vous former à un nouveau métier, appelez-nous au 03 91 20 16 60 !

2500 techniciens de maintenance recrutés pour le changement de gaz

2500 techniciens de maintenance recrutés pour le changement de gaz

Article paru dans “info.lenord.fr” le 16 juillet 2020.

Le saviez-vous ? Dans le cadre du projet de changement de gaz, de nombreuses entreprises du secteur énergétique recrutent massivement des techniciens de maintenance.

Une opportunité accessible à tous, par le biais de la formation.

Aujourd’hui dans les Hauts-de-France, 1,3 million de foyers sont alimentés en gaz basse calorie. À terme, d’ici 2029, ces clients seront alimentés par un autre type de gaz naturel : le gaz H, à haut pouvoir calorifique, en provenance de Norvège.

Pour assurer la continuité d’alimentation dans les meilleures conditions de sécurité, GRDF (Gaz Réseau Distribution France), le distributeur de gaz naturel dans l’Hexagone, doit intervenir pour régler les installations de chaque client. Des réglages qui rendent nécessaires l’intervention de techniciens de maintenance de la filière chauffagiste.

D’où un besoin en recrutement estimé à environ 2 500 techniciens pour les années à venir dans les entreprises sous-traitantes. “Des inventoristes, chargés de faire le tour des domiciles pour faire le point sur les équipements concernés afin de préparer et faciliter le passage des techniciens, sont également recrutés” , explique Odile Willepotte, chargée de mission à la plateforme départementale emploi et insertion professionnelle de Flandre maritime.
Une formation de 3 à 8 mois avant le CDD, voire le CDI

“Ce métier est accessible à tous, il suffit d’être motivé et surtout prêt à se former”, affirme Océane Rodriguez, chargée de développement Ressources humaines au GEIQ BTP (Groupement d’Employeurs pour l’Insertion et la Qualification dans le Bâtiment et les Travaux Publics) Hauts-de-France.

France Relance

France Relance

Les services de l’Etat et les acteurs de la Relance en région Hauts-de-France ont conçu, avec l’appui d’Aides-territoires, le guichet des aides de la Relance pour rendre visibles et lisibles tous les dispositifs à destination des particuliers, des entreprises, des collectivités territoriales et des administrations.

Celui-ci recense l’intégralité des aides récurrentes, des appels à projets (AAP), des appels à manifestation d’intérêt (AMI), etc. auxquels candidater qu’ils soient nationaux ou régionaux.

Toutes les aides de la Relance sont référencées pour favoriser la réalisation de projets sur le territoire des Hauts-de-France :

  • Vous gagnez du temps lors de vos recherches ;
  • Vous identifiez rapidement les aides auxquelles vous pouvez candidater ;
  • Vous avez accès aux contacts qui peuvent vous renseigner et vous accompagner dans vos recherches.
Le bâtiment, c’est quoi exactement ?

Le bâtiment, c’est quoi exactement ?

Poids lourd de l’économie française, 1er employeur à l’échelle nationale, le bâtiment c’est une grande diversité de métiers, ouverts à toutes et tous, intégrant les nouvelles technologies, le développement durable ou encore la transition énergétique.

Plus de 35 métiers répertoriés, accessibles à tous les niveaux de formation du CAP au Bac + 5, qui font appel à des profils très différents mais à des savoir-faire bien particuliers !

Le 17 Décembre, de 14h à 15h, Emmanuelle Vanoverberghe, Lydie Verplaeste de la Fédération Française du Bâtiment ; Sandy Drzeviecki, GEIQ BTP Hauts de France vous présenteront les caractéristiques et atouts du secteur.

Cette présentation sera enrichie des témoignages d’Alexandre Vitse, Directeur Technique de Sogebat, entreprise générale du bâtiment, et de salariés qui nous partageront leurs visions du secteur et leurs parcours.

Nouvelle Aide REGION / Pass Etudiant Entreprise

Nouvelle Aide REGION / Pass Etudiant Entreprise

Dans le cadre du plan de relance mis en place par la Région Hauts-de-France, un nouveau dispositif, le « Pass Etudiant Entreprise » est entré en vigueur le 20 novembre 2020. Il s’agit d’une aide financière pouvant aller jusque 2 000 € pour les entreprises qui embauchent un jeune diplômé ou un sortant d’une formation inscrite dans le Programme Régional de Formation (certifié ou qualifié), sans expérience professionnelle.

Sont toujours d’actualité les mesures d’aide à l’emploi suivantes :

Maintien de l’emploi :

  • Activité Partielle de Longue Durée (APLD)
  • Allocation de chômage partiel

Recrutement :

  • Aide à l’embauche des jeunes de – 26 ans (dispositif 1 jeune = 1 solution)
  • Aide exceptionnelle à l’alternance (apprentissage et professionnalisation)
  • Aide à l’embauche des travailleurs handicapés
  • Dispositifs emplois francs (pour candidats résidant en Quartiers Prioritaires de la Ville)
  • CIE Jeunes (Contrat Initiative Emploi / s’adressant aux jeunes les plus en difficultés)
  • Pour les industries = VTE Territoires d’Industrie et pour les entreprises contribuant à la transition énergétique =VTE « Vert »
Témoignage : Techniciens de maintenance, une opportunité accessible à tous.

Témoignage : Techniciens de maintenance, une opportunité accessible à tous.

“J’ai appris un métier de A à Z en quelques mois !”

De nombreuses entreprises du secteur énergétique recrutent actuellement massivement des techniciens de maintenance dans le Nord. Une opportunité accessible à tous, par le biais de la formation. Abdeltif Laabid témoigne.

Chaque jour, Abdeltif Laabid émet des diagnostics, dépanne, répare ou remplace les chaudières, effectue les réglages, intervient sur les ballons d’eau chaude électriques, mais touche aussi à la plomberie et à la robinetterie. Un véritable couteau suisse précieux pour l’entreprise chauffagiste qui l’emploie.

Mais le quotidien du technicien de maintenance nouvellement diplômé n’a pas toujours été celui-ci. Petit retour en arrière. Abdeltif Laabid quitte son Maroc natal et arrive en France en avril 2016 pour rejoindre sa compagne et sa famille. Alors éducateur sportif spécialisé en boxe anglaise, il se met immédiatement en quête d’un travail.

Un mois après le début de ses recherches, l’association Afeji, qui vient en aide aux réfugiés du camp de La Linière à Grande-Synthe, le remarque et l’embauche en tant qu’éducateur et médiateur. Il accompagne les mineurs en difficulté et assure la traduction, notamment lors de la venue de Bernard Cazeneuve, alors ministre de l’Intérieur.

Trois années durant, il enchaine les contrats et se consacre aux autres à 100 %. “Ce métier était souvent difficile, j’étais confronté à des situations complexes. J’étais fier de mes missions mais peu à peu j’ai eu envie de me reconvertir, d’apprendre un métier qui me permettrait de décrocher un CDI et la stabilité,” résume-t-il.
Technicien de maintenance, un métier en tension

Il prend connaissance, via sa conseillère Pôle emploi, du projet de changement de gaz initié par GRDF, et de la formation et du recrutement massif de techniciens de maintenance. C’est d’ailleurs pour répondre à cette demande que le Département du Nord et Pôle Emploi ont organisé des réunions d’information et mobilisé des candidats en Flandre.

“Nous avons anticipé les besoins des entreprises sous-traitantes” , se souvient Odile Willepotte, chargée de mission à la plateforme départementale emploi et insertion professionnelle de Flandre maritime. Cette collaboration fructueuse s’est matérialisée par la création d’un comité animé par la plateforme départementale emploi et insertion professionnelle de Flandre maritime, Pôle emploi, le GEIQ BTP (Groupement d’Employeurs pour l’Insertion et la Qualification dans le Bâtiment et les Travaux Publics) Hauts-de-France, la Région et les organismes de formation

C’est dans ce cadre que GEIQ BTP Hauts-de-France permet à Abdeltif de bénéficier d’une première formation à l’AFPA, financée par la Région, pour apprendre les rudiments du métier pendant 7 mois. Un mois plus tard, il se spécialise en dépannage chaudière et, toujours avec l’aide du comité, trouve un stage : “J’ai vraiment été très bien accompagné, c’est grâce à ce suivi que j’ai pu me former sérieusement. “

… Extrait de l’article provenant de “info.lenord.fr”